NOUS SOMMES LE PEUPLE

Pour une révolution raisonnable

Conectez-vous en tant qu'auteur ou envoyez vos artilces à:

Mastodon, Diaspora, PeerTube... : des alternatives «libres» face aux géants du Net et à leur monde orwellien

Des alternatives «libres»

Par Alexis Moreau, Rachel Knaebel

En vingt ans, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ont investi notre quotidien, colonisé nos imaginaires, mis la main sur nos données personnelles. Peut-on leur échapper ? Pour chacun de ces services, les alternatives aux « Gafam » existent déjà, et rassemblent, pour certaines d’entre elles, plusieurs millions d’utilisateurs. Basta ! vous les présente.

Les chiffres sont à manier avec précaution, mais on estime que Google capterait à lui seul plus de 90 % des requêtes sur les moteurs de recherche en Europe. Il devient de plus en plus difficile d’ignorer que la multinationale amasse ainsi une quantité phénoménale de données personnelles : lorsque vous effectuez une recherche ou que vous vous rendez sur un site Internet, Google en conserve une trace qui permet, entre autres, de vous proposer de la publicité ciblée, c’est-à-dire ajustée à votre profil. Google recueille aussi des données via son navigateur web Chrome, son service Gmail, via Youtube, qui lui appartient, Google maps, et aussi tous les smartphones munis du système exploitation Android…

Une semaine de blocages par Extinction Rebellion:

« Les gamins qui ont 15 ans, on leur promet quoi dans 30 ans ? »

Power to the People

Par Anne PaqBastamag - 

Face au réchauffement climatique et à la destruction des espèces, une semaine internationale d’actions est organisée par Extinction Rebellion et d’autres mouvements. A Paris, un centre commercial a été occupé et le centre de la capitale bloqué. Reportage en photos.

Cette semaine, le groupe international Extinction Rebellion (XR en abrégé) organise une série d’actions dans plusieurs pays « en faveur du monde vivant ». Extinction Rebellion, né au Royaume-Uni en 2018, se définit comme un mouvement international de désobéissance civile non-violente « pour opérer un changement radical afin de minimiser le risque d’effondrement écologique ».

Mouvement de protestation de la police française: La vérité interdite. Leurs revendications sont semblables à celles des Gilets jaunes

Début octobre, la police française enclenche La Marche de la colère, dirigée contre les mesures d’austérité économique meurtrière du président Macron.

Par Prof Michel Chossudovsky (*) - 04. Octobre 2019 [English]

«Le centre de Paris a été paralysé par le plus grand rassemblement de policiers depuis des années. ils disent qu’ils sont totalement désespérés après avoir été abandonnés par le gouvernement.»

Nous n’avons pas d’argent, les salaires baissent, nos fonds de pension sont menacés.

Les «militants» de la police ont souligné les conditions de travail déplorables, la pauvreté et le suicide dans leurs rangs.

Plus de 20 000 policiers ont marché de la Place de La Bastille à La Place de la République.

Contradiction? La «médecine économique» qui touche à l’ensemble de la population française affecte également les policiers dont le mandat est de réprimer ceux qui doutent de la légitimité des mesures d’austérité prises par le gouvernement.