Lorem ipsum ad his scripta blandit partiendo, eum fastidii accumsan euripidis in, eum liber hendrerit an. Qui ut wisi vocibus suscipiantur, quo dicit ridens inciderint id. Quo mundi lobortis reformidans eu, legimus senseritdefiniebas an eos. Eu sit tincidunt incorrupte definitionem, vis mutat affert percipit cu, eirmod consectetuer signiferumque eu per. In usu latineequidem dolores. Quo no falli viris intellegam, ut fugit veritus placeratper. Ius id vidit volumus mandamus, vide veritus democritum te nec, ei eosdebet libris consulatu.

Kenya : la capitale menace une réserve

FRANCE 2 - France Télévisions

À la suite d'un projet de ligne de chemin de fer, Nairobi (Kenya) menace la tranquillité des animaux qui vivent en totale liberté dans le parc national. Les défenseurs de la nature sont vent debout.

voir video: https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/kenya-la-capitale-menace-une-reserve_2856261.html

Les gazelles, les girafes et les rhinocéros, entre autres, vivent en totale liberté dans la réserve du parc national de Nairobi, au Kenya. La tranquillité de ces espèces est désormais menacée. Depuis le début de l'année 2018, le parc est traversé par une immense balafre. Il s'agit du chantier de la construction de la future ligne de chemin de fer. Elle a été confiée à une entreprise chinoise par le gouvernement kenyan. James Kingori, un habitant, explique que cinq hectares de ses terres ont été réquisitionnés pour la contraction. Le Massaï, qui a l'habitude de côtoyer les animaux au quotidien, regrette ce choix.

Des animaux entravés dans leur migration

Désormais, les animaux n'osent plus s'aventurer sur leurs terres. Le chantier constitue une nouvelle frontière. Pire encore, en plus de traverser la réserve, la ligne longe le sud du parc. Or, les animaux y migrent en masse pendant la saison sèche pour chercher de la nourriture. Ils se retrouvent donc entraver dans leur migration. La direction dit ne pas pouvoir s'opposer au développement du pays. Certains militants essayent de faire des recours en justice pour empêcher les travaux. Sans succès pour l'instant.

voir NPP video en Anglais: 

Le Paradis Perdu: https://www.youtube.com/watch?v=D_TfMNiNK9w

avec l'espoir qu'elle en verra la fin, de Jean Ziegler


Méthodologie pour un recours à l'humanité

Par Ibrahim Alabi ORIDOTA
Fondateur de la société et du mensuel Africa Diaspora,
président du Comité de réflexion Africa Diaspora, (Corad-France - association loi 1901)

Entre "l'accumulation primitive" et "l'économie d'archipel" : la troisième voie